L’assurance garantie des loyers : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Agence immobilière
Pourquoi choisir une agence immobilière plutôt qu’une autre ?
décembre 13, 2023
Biens immobiliers
Quels sont les différents types de biens immobiliers ?
décembre 18, 2023

L’assurance garantie des loyers : qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

assurance loyers impayés

assurance loyers impayés

L’assurance garantie des loyers est un produit de gestion des risques qui protège les propriétaires contre les pertes en cas de défaillance du locataire. La police paie le loyer mensuel pendant une période déterminée si le locataire admissible cesse d’effectuer ses paiements.

Assurance garantie de loyer

Un locataire qui ne peut ou ne veut pas payer son loyer est le pire cauchemar d’un propriétaire. Dans la plupart des cas, le particulier ou l’entreprise qui loue le bien peut choisir parmi plusieurs options d’assurance, y compris des options permettant d’assurer le bâtiment, son contenu et les frais juridiques liés à l’expulsion du locataire. Certaines de ces polices d’assurance proposent également ce que l’on appelle une « indemnité de loyer ». Toutefois, cela ne signifie pas que le locataire sera remboursé pour tout arriéré.

L’assurance loyer impayé locataire est un produit relativement nouveau pour répondre à ce besoin particulier. Ces produits sont spécifiquement conçus pour protéger les revenus du propriétaire en cas de défaut de paiement du locataire. Comme l’assurance hypothécaire privée (PMI), l’assurance garantie des loyers protège le propriétaire, et non le locataire. Si un locataire cesse de payer son loyer, la compagnie d’assurance se porte garante et garantit le loyer pour une période spécifiée dans la police. Par ailleurs, le locataire qui cesse de payer est responsable du loyer dû et des frais de justice. Le garant peut entamer des procédures judiciaires contre le locataire défaillant, y compris l’expulsion et la dénonciation aux agences de crédit.

Parmi les établissements qui proposent une assurance loyer impayé locataire, Cautioneo se positionne comme un allié de choix. Il est vrai que l’entreprise protège les loyers à 100 %. Cela vient du fait que le dossier de chaque locataire est analysé en détail et certifié en amont. En d’autres termes, elle garantit 96 000 € de loyers impayés, avec une durée illimitée. De plus, l’indemnisation est immédiate, c’est-à-dire dès le premier loyer impayé. Sans oublier que son service client est très réactif et peut répondre très vite à vos sollicitations. Pour tirer profit de son expertise, on peut le joindre au 09 72 50 40 51.

Pas une obligation

Certains propriétaires décident de ne pas payer d’argent supplémentaire pour l’assurance garantie des loyers, convaincus que la sélection des locataires et les vérifications de solvabilité effectuées avant de louer le bien et de remettre les clés prouvent que le locataire a la capacité financière de payer le loyer mensuel. Toutefois, les circonstances sont susceptibles de fluctuer.

Par exemple, un locataire peut perdre son emploi et ses revenus en raison de la récession. Il peut aussi divorcer ou trouver un emploi dans un autre département et décider de déménager immédiatement sans respecter son contrat de location. Si le propriétaire compte sur les revenus locatifs pour payer l’hypothèque et les autres dépenses, le non-paiement par le locataire peut avoir de graves conséquences.

L’assurance garantie des loyers ne doit pas être confondue avec un système de garantie des loyers. Cette dernière permet au propriétaire de confier la gestion d’un bien immobilier à une société ou à un agent immobilier en échange d’une somme d’argent déterminée à l’avance. Dans ce cas, le propriétaire est payé même si le bien est inoccupé ou si le locataire ne paie pas son loyer. Les coûts peuvent être couverts par le loyer mensuel payé par le locataire et ne doivent pas être supportés par le propriétaire.

Frontières de l’assurance garantie de loyer

Les compagnies d’assurance ne vendent pas d’emblée d’assurance garantie de loyer. Cela signifie que si un locataire a des antécédents de retard de paiement, sa demande de garantie de loyer sera probablement rejetée. En outre, pour pouvoir bénéficier d’une telle assurance, le locataire doit avoir un emploi stable qui lui permet de payer sans difficulté le loyer du bien convoité. Dans le cas contraire, la compagnie d’assurance exigera un garant disposant de ressources financières suffisantes pour combler le déficit.

Il faut également savoir que l’assurance est généralement déclenchée après un mois de non-paiement. Il est possible de souscrire une assurance sans franchise, mais les primes de ces produits sont généralement un peu plus élevées. On peut également faire valoir que le dépôt de garantie du locataire devrait être en mesure de couvrir ce mois de non-paiement. Enfin, l’assurance garantie des loyers peut être coûteuse, de l’ordre de 5 à 7 % du loyer annuel. Dans la mesure du possible, les propriétaires essaieront de la faire payer par les locataires, mais l’ajout de ce coût supplémentaire pourrait forcer les locataires à quitter le marché.

Tout savoir sur l’assurance loyers impayés :